Le GOP – Le Grand orchestre de poche

De Thomas Garcia, Joris Barcaroli, Karim Malhas, Charlotte Saliou


Par Gorgomar Cie théâtrale

Horaire : 10h05

Durée du spectacle: 1h10

Mise en scène

Charlotte Saliou

 

Distribution

Joris Barcaroli, Thomas Garcia, Karim Malhas

Le GOP – Le Grand orchestre de poche


C’EST PARCE QU’A TROIS C’EST PIRE QUE C’EST MIEUX !

Le Grand Orchestre de Poche ou G.O.P, est un trio de clowns passionnés par le Ukulélé.
Ils veulent rendre ses lettres de noblesse à ce petit instrument si souvent moqué.
Pour eux, l’amour du ukulélé est immense et le plaisir d’être présent est énorme.
Ce soir c’est le grand soir de leur premier récital.
Un concert qui tourne à la catastrophe pour notre plus grand plaisir.

Nord Littoral

Le Grand Orchstre de Poche est tenu pour un trio talentueux. Clowns-musiciens ou musiciens-clowns, qu'importe ce qui est certain c'est que la mayonnaise prend : d'un mélange de sourires répétés, de petits rires timides on en finit par littéralement éclater de rire. Visages fendus en deux comme une belle poire, les côtes enserrées entre nos mains on rit à gorge déployée et ça fait du bien ! Le Grand Orchestre de Poche utilise les codes du clown et du burlesque pour partager une vision du monde pleine d'humanité. Ces clowns sont des héros sans pouvoir hormis celui de nous procurer du plaisir. Un spectacle à ne pas louper et à faire découvrir à vos enfants, petits enfants, neveux et nièces ou votre cousin au troisième degré.

La marseillaise

La chorégraphie impeccable de trois clowns indomptables. Quand une rigueur diabolique régit un humour feu d'artifice, la salle appaludit à tout rompre le trio poétique et clownesque : le GOP. Ce trio improbable nous embarque dans un univers circassien tout en élégance, où les voix sont justes et belles, les chutes hilarantes, les giffles stupéfiantes, le tout saupoudré de quelques pas de claquettes, de jonglages interrogateurs et mêmes de quelques acrobaties concluantes. Ils savent tout faire ces gaillards là avec une autodérision qui déclenche un rire irréprésible, une envie incontôlée de frapper dans ses mains... Charlotte Saliou a réglé une mise en scène, ou plutôt une chorégraphie millimétrée, qu'on ne peut qu'applaudir avec admiration.

Nice-Matin

Le Grand Orchestre de Poche c'est l'histoire d'un récital qui ne se passe pas comme prévu. De désaccords au sein du trio, en partitions qui s'échappent et pupitres qui s'enchevêtrent... Ça tangue joyensement sur scène pour le plus grand bonheur du public embarqué dans cet hilarant naufrage. Accrochés à leur minuscule instrument, ces drôles de mucisiens ne lâchent rien. Ils tentent de tenir le cap, rament pour aller au bout de leur concert. Ils égrènent leur répertoire éclectique, et quand ils ne s'emmêlent pas dans les tempos, ou les guerres d'égo, ils assurent ces clowns-musiciens. Ils sont irrésistibles. Alors un conseil, courrez les voir !