Le Malade Imaginaire

De Molière


Par Le Grenier de Babouchka


Du 6 au 29 juillet 2018

Horaire: 12h20

Durée du spectacle: 1h25

Metteur en scène

Jean-Philippe Daguerre

 

Distribution

Daniel Leduc

Alexandre Beaulieu

Marguerite Dabrin

Marie-Laure Girard ou Maïlis Jeunesse

Olivier Girard

Frédéric Habéra

Sophie Raynaud

Le Malade Imaginaire

 


 

«Presque tous les hommes meurent de leurs remèdes et non pas de leurs maladies». Dans cette farce, Molière règle ses comptes avec la médecine. La drôlerie féroce de la pièce y est mise à feu par la mise en scène de J-P Daguerre et ses fidèles comédiens tout au long de cette diablerie domestique.

 


C’est au cours d’une représentation du «Malade Imaginaire» que Molière poussa le premier de ses derniers soupirs. Notre grand homme, déjà malade, écrivit la plus belle de ses farces pour régler ses comptes avec la médecine. Cette comédie est une véritable machine théâtrale qui, par ses enjeux et ses extraordinaires dialogues, tient le spectateur en haleine.

Tout se passe autour du fauteuil doré d’Argan. Il n’y a que cela : le fauteuil du faux malade, du vrai tyran dont la loi, les ordres, les humeurs, les déraisons, les emballements, les dépressions profitent au corps médical et mettent en péril le groupe familial. Ce fauteuil est un trône, un œuf, une tente royale, un abri, un poste de commandement, un château-fort ouvert à tout vent ! La tête enturbannée, les mains posées sur un énorme boulier, Argan en robe d’intérieur appelle, supplie, se plaint, décide, trompe et est trompé.

Télérama TT

Dans la mise en scène de Jean-Philippe Daguerre, Argan apparaît en petit tyran capricieux, image de l'enfant roi dont tout le monde se joue. De plus, l'interprétation toujours juste des comédiens sait tirer partie des quiproquos et des situations burlesques. Françoise Sabatier-Morel

LeMonde.fr

Jean-Philippe Daguerre a choisi l'axe du rire, de la fête, pour le bonheur des enfants accompagnés des parents heureux de leur transmettre cette fine fleur du théâtre de Molière qui rime avec plaisir, détente, divertissement. Il s'agit vraiment d'un spectacle familial drôle et captivant.

Pariscope

On se délecte de la langue de Molière et la mise en scène de Jean-Philippe Daguerre la sert à merveille. Un régal !